Matchs " Retour "

La conférence de presse d' avant-match !

Le 6 janvier 2017
Albi 13 - 13 Narbonne

Composition de l'équipe
Arrière
Sicart
Ailiers et Centres
Blanc
Barthélémy
Naqiri
Marais
1/2 d'Ouverture
Kirkpatrick - Perraux (71')
1/2 de Mêlée
Bisman
3 ème ligne
Desroche - Tavalea (38')
Faleafa - Tonga (56')
Quercy (cap)
2 ème ligne
Damiani
André
1 ère ligne
Roelofse - Sheklashvili (50')
Fray - Feltrin (64')
Dedieu - Curie (64')
autres
remplaçants
Le Gal - Entraygues


Chrono
auteur(s)
type de pts
pts
total
5'
Kirkpatrick essai
5
5
35'
Marais essai
5
10
39 '
Bisman pénalité
3
13
Albi 13 - 13 Narbonne



Albi 13 - 13 Narbonne
( Mi-temps 13 - 00 )
photo Frédéric Chénier
La réflexion de Robert Vedel

NUL ET ( HELAS ) EQUITABLE

Au terme d 'un premier acte bien conduit par les albigeois (2 essais et 13 à o) j' écrivais sur mon bloc " et maintenant ne pas s' endormir ", preuve que nous avons la hantise du " demi match ". Et dans ce domaine nous avons été servis !

Durant la première période Albi imposait un jeu de mouvement assez bien construit et surtout réaliste. Deux essais dont le premier à la quatrième minute paraissaient sonner des Narbonnais dont les rares attaques échouaient face à la défense locale. De plus le buteur audois avait laissé six points en route. Tout allait bien. Même la mêlée pas encore conquérante paraissait tenir le choc et était non pénalisée !

Pourtant notre inquiétude était bien fondée. Les rôles s'inversaient et Narbonne prenait le jeu à son compte. Ses avants faisaient le boulot ( un essai de pilier ) et les arrières se mettaient à profiter de leur travail . Deux pénalités conduisaient à l' égalisation. Et comme les buteurs albigeois n' étaient pas plus heureux que leur concurrent. le match prenait une tournure presque catastrophique. A se demander si l 'on ne s en tirait pas si mal avec un match nul !
Certes après la sirène finale, Albi tentait le coup du baroud d' honneur et frôlait sur une dernière pénalité encore " foirée " une victoire que l' on n 'avait pas su sauvegarder.

 
Le commentaire d' Alain Murat
SCA 13- NARBONNE 13 : LE SCA SE REMET LA TETE A L' ENVERS
Les bonnes résolutions en vue d' un bon départ pour 2017 n' auront tenu que l' espace d' une mi-temps face à Narbonne. Une occasion de perdue pour s' éloigner quelque peu de la zone dangereuse du bas du classement, où la lutte sera âpre avec Vannes, Dax, Béziers, Bourgoin ...

L' entame de match laissait pourtant entrevoir de belles dispositions de la ligne d' attaque avec Kirpatrick à la conclusion de la première incursion albigeoise dans les 22m narbonnais. Transformation en moyenne position ratée par l' ouvreur albigeois, préféré ce soir à Ilian Perraux, pourtant auteur de performances remarquées lors des rencontres d' avant la trêve...

On allait tout de même commencer à douter dans les rangs des supporters albigeois : on comptait pas moins de 25 minutes sans toucher le ballon (de la 5e à la 30e). En panne, la conquête albigeoise subissait la loi de l' adversaire, laissant la possession aux Audois, qui n' en demandaient pas tant...Une défense agressive parvenait tout de même à colmater les brèches. De plus, deux échecs narbonnais dans les tirs au but permettaient de conserver ce score de 5/0. Mais inquiétude légitime en tribune...

De leur côté, les buteurs albigeois n' étaient pas plus en réussite, Kirkpatrick puis Bisman laissant au total 13 points en route en première mi-temps. Sans compter un trois contre un vendangé pour un essai qui semblait imparable pour Lucas Blanc en bout de ligne, suivi d' un en-avant malencontreux après une belle échappée du même Lucas Blanc.

Une pénalité enfin réussie par Théo Bisman portait le score à 8/0. Remettant enfin la main sur le ballon à la faveur d' un carton jaune narbonnais, les jaune et noir allaient inscrire un deuxième essai avec Konrad Marais à la finition d' un superbe mouvement parti d' une mélée aux 50 mètres, essai non transformé depuis le bord de touche (13/0 à la mi-temps).

La deuxième mi-temps n' allait pas dissiper les doutes entrevus en première mi-temps, bien au contraire. Conquête en panne, ballons rendus sur de nombreuses fautes de mains, pénalité jouée à la main sans soutien des partenaires, 2 bras cassés concédés sur touche avec lancer albigeois...autant de cadeaux qui allaient remettre les Audois dans la partie : un essai après mélée à 5 mètres, transformé depuis le bord de touche, puis deux pénalités converties par le ¾ centre Clint Eady portaient le score à 13 partout.

Score final, même si Ilian Perraux, entré en jeu en fin de rencontre (pas un cadeau), se voyait offrir une dernière pénalité après la sirène. Position difficile des 40 mètres en coin, complètement ratée par l' ouvreur albigeois, (mais ce n' est pas là que se joue le match) malheureusement  »à côté de ses pompes » lors de cette tentative, tout comme l' ensemble du XV albigeois.

Sur courant alternatif tout au long de la rencontre, les jaune et noir n' ont pas respecté les fondamentaux élémentaires du rugby :, mouiller le maillot par un engagement physique collectif de tous les instants : (très) décevant à ce moment de la saison !...

Le SCA, après ce non-match, s' est bel et bien tiré une nouvelle balle dans le pied avant un déplacement compliqué à Soyaux Angoulême et une réception de Mont-de-Marsan qui n' aura rien d' une partie de plaisir ! Inquiétant, non ?...

 
Les interviews de Vibrez-Rugby-D2 : Les réactions d'après match au micro de Renaud SOREL
Albi/Narbonne. Serge MILHAS: »Le maintien, ça n'intéresse pas les joueurs! »

En exclusivité pour nôtre site vibre-rugbyd2.com, Serge MILHAS s'est confié après le match nul concédé contre Narbonne 13 à 13.
Cette nouvelle contre performance à domicile met de nouveau le club albigeois dans une situation très délicate dans la course au maintien.
C'est donc un manager très touché qui s'est confié à nous.[...]
LA suite ici et interview à écouter :
http://vibrez-rugby-d2.com/rugby-pro-d2/albinarbonne-serge-milhasle-maintien-ca-ninteresse-joueurs/